Gaston Fébus

 

Gaston Fébus

Né en 1331, Gaston III a dirigé le Béarn, le Marsan, le Foix et le Nébouzan de 1343 à 1391.
Il décida de se faire appeler Fébus en choisissant l'astre solaire pour référence.

Le "comte soleil" profita de la guerre de Cent Ans pour faire du Béarn une principauté souveraine et pour devenir le prince pyrène le plus puissant, en s'acharnant à contrôler une partie du Comminges et la Bigorre afin de mettre main sur le piémont pyrénéen de Foix à Orthez.

Prince poète et écrivain (son Livre de Chasse et son Livre des Oraisons en témoignent), amateur de musique il fut aussi un redoutable chef de guerre, écrasa les Armagnac à Launac, hérissa ses domaines de forteresses dont celle de Montaner est symbole, ainsi que le donjon du château de Pau. (...).

Il disparut subitement encore en pleine possession de ses moyens mais laissant une succession difficile car il avait porté un coup de poignard mortel à son fils unique qui venait de tenter de l'empoisonner.

Son cri de guerre "  Febus aban " sa devise " Touches y si tu oses ", la formule " Febus me fe " sur ses donjons lui assurent aujourd'hui encore une large renommée.

Extrait de Pierre Tucoo -Chala
GASTON FEBUS, PRINCE DES PYRENEES
chez J & D / DEUCALION